Soit dénigrés, soit mis sur un piédestal, les stéroïdes font parler d’eux encore et toujours. Malgré le fait qu’ils fassent de plus en plus d’adeptes, particulièrement auprès des sportifs professionnels, que sait-on vraiment de ces substances et de leur impact sur la musculation ? Et surtout, quel est leur degré de dangerosité sur la santé physique et mentale ?

Les stéroïdes, c’est quoi ?

Les stéroïdes se définissent en substance comme étant des dérivés de la testostérone, une hormone présente surtout chez les hommes et à l’origine de la croissance musculaire. C’est d’ailleurs un niveau moindre de testostérone dans leur organisme qui explique que les dames possèdent une masse musculaire moins importante que celle des messieurs.

Les stéroïdes anabolisants, chimiquement transformés, servent, en médecine, à traiter certains patients souffrant, notamment de cancer, du sida, de brûlures graves ou pour soigner les enfants présentant un retard de croissance. Considérant leur puissance, bon nombre de sportifs sont eux aussi attirés par son utilisation afin de construire leur masse musculaire plus rapidement et par conséquent, améliorer leurs performances. Si les résultats sont au rendez-vous, les effets des stéroïdes sur le corps et l’esprit ne sont pas à prendre à la légère.

Effets des stéroïdes sur la santé et le comportement

Autant chez la femme que chez l’homme, le signe le plus courant et le plus handicapant de l’utilisation de stéroïdes sur le plan comportemental est sans nul doute l’agressivité. On observe en effet très souvent chez les utilisateurs de stéroïdes une agressivité accrue occasionnée par des niveaux élevés de testostérone (voir les effets secondaires sur https://www.steroide.fr/effets-secondaire-steroides/ ). Les personnes concernées et leur entourage peuvent aussi parfois constater des sautes d’humeur, un état dépressif, des délires et de la paranoïa qui transforment leur comportement habituel.

Sur le plan de la santé, les adeptes des stéroïdes augmentent les risques de souffrir d’un cancer, d’un accident vasculaire cérébral, de problèmes hépatiques, cutanés, urinaires et cardiovasculaires, d’une augmentation du taux du mauvais cholestérol et d’une diminution du bon, d’une perte de cheveux, de troubles du sommeil,… Parallèlement, parce que l’usage des stéroïdes conduit parfois au surentraînement, il est possible de voir apparaître chez les individus prenant des stéroïdes des douleurs articulaires, de l’hypertension artérielle, des blessures de toute nature.

Il faut savoir qu’un programme d’entraînement rigoureux offre l’opportunité de faire évoluer le potentiel de progression du sportif et permet à son organisme de construire et d’augmenter la taille de la fibre musculaire selon son âge. Tout cela, sans avoir recours aux stéroïdes…